Méningite

Neisseria meningitides est une cause majeure de méningite bactérienne dans l’Afrique sub-Saharienne. Photo: Public Library of Science (PLoS).

La méningite est une infection de la membrane du cerveau et de la moelle épinière, parfois appelée méningite spinale. Les causes les plus courantes de la méningite sont virales et bactériennes; les infections fongiques et parasitaires sont beaucoup moins fréquentes. Le fait de savoir que la méningite est causée par un virus ou une bactérie est important parce que la gravité de la maladie et son traitement peuvent déprendre du type d’infection.

  • La Méningite virale ne met généralement pas la vie en danger et peut se résoudre sans traitement spécifique.
  • La Méningite bactérienne peut être plus grave que la méningite virale parce que son apparition est rapide et l’infection est associée à un risque important de décès. Beaucoup de survivants de la méningite bactérienne ont des handicaps à long terme, tels que la perte d’un (de) membre(s), la surdité, des troubles du système nerveux, ou des lésions cérébrales.

Avant les années 1990, Haemophilus influenza de de type b (Hib) était la première cause de méningite bactérienne, mais les vaccins administrés à tous les enfants dans le cadre de leurs vaccinations de routine ont réduit le nombre de pathologies invasives dues à Hib. Aujourd’hui, Streptococcus pneumoniae et Neisseria meningitidis (méningocoque) sont les principales causes de la méningite bactérienne. En fait, les bactéries méningocoques sont responsables de la majorité des épidémies en Afrique sub-Saharienne.